top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAude L.

Se complémenter avec le bon magnésium

Du magnésium pour l’immunité, contre l’inflammation, pour l’énergie et pour la sérénité : OUI ! mais pas s’il est marin. C’est une donnée scientifique qui mérite d’être davantage partagée : le magnésium marin est peu biodisponible, ce qui signifie que l’organisme ne parvient pas à l’assimiler, à le distribuer à nos cellules, à cause de sa faible solubilité. C’est une forme minérale qui paraît bien saine avec son épithète marine, mais ces oxydes de magnésium, inorganiques, ne franchissent même pas l’intestin, d’où les phénomènes observés sur le transit, et n’auront aucun effet sur stress, douleurs ou fatigue. Dommage ! car ce sont bien les vertus des sels organiques de magnésium tels que le citrate de magnésium, ou des formes chélatées telles que le bisglycinate. D’autant plus dommage que la sous-carence en magnésium concerne jusqu’à 50% de la population selon des études à l’échelle européenne. Les aliments riches en magnésium sont les oléagineux, les céréales complètes et les légumineuses (attention à l’acide phytique, cf. post précédent sur le zinc), les bananes et certaines eaux minérales. L’acide oxalique empêche d’assimiler le magnésium du chocolat ; mais que les amateurs se rassurent : il reste un superaliment pour ses antioxydants. Blancquaert L., Vervaet C., Derave W. (2019). Predicting and Testing Bioavailability of Magnesium Supplements. Nutrients, 11: 1663-70


98 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page